Loading...

  • Protection des ressources

    L’agriculture bio renonce à l’utilisation des pesticides de synthèse. Sa devise? «Vive le fumier de vache et le compost, à bas les engrais chimiques!»

  • Plus d’infos sur la biodiversité

  • Plus d’infos sur la protection des ressources

  • Plus d’infos sur le bien-être des animaux

Pourquoi le Bourgeon préfère des trajets courts

Pourquoi le Bourgeon est régional

Pourquoi le Bourgeon ménage les ressources

  • Plus d’infos sur Bio Suisse

  • Le nombre bio

    0

    Les produits Bourgeon ne sont pas transportés par avion. Bio Suisse veille à la protection de l’eau, de l’air et du climat.

  • 50

    Le lait et la viande bio d’animaux dont l’alimentation est riche en herbe contiennent environ 50% d’acides gras oméga 3, qui sont bénéfiques pour la santé, en plus.

  • 1,8

     Faire pâturer les animaux permet de préserver l’humus et d’augmenter la fertilité du sol. Une tonne d’humus absorbe 1,8 tonne de CO2 présent dans l’atmosphère.

Thomas Vetsch – le producteur céréalier de Thurgovie à la vue d'ensemble

  • Autres portraits Bourgeon

  • Le bio ne tolère pas la chimie

    Pour accroître la fertilité du sol, les agriculteurs bio utilisent des engrais organiques comme le fumier de vache et le compost et se les procurent de préférence dans leur région. Les auxiliaires comme les coccinelles, les lucanes, les abeilles et les alouettes des champs contribuent à la lutte contre les maladies et les parasites qui attaquent les plantes bio. Ces méthodes naturelles permettront aux générations futures de profiter elles aussi d’un environnement intact. Le Bourgeon ramène l’équilibre entre l’homme, l’animal et la nature.

Pourquoi le Bourgeon renonce aux pesticides

Revenir en haut de la page

Partager la page